3 conseils pour ceux qui ont pris leur permis, mais qui ont peur de conduire

Passer le test pratique marque la fin de l’école de conduite, mais pour beaucoup, le problème ne fait que commencer. L’obtention d’un permis de conduire n’élimine pas automatiquement l’insécurité lors de la conduite. Et à cause de cette peur, de nombreuses personnes qualifiées n’osent tout simplement pas sortir la voiture du garage. Découvrez quelques conseils qui vous aideront à surmonter l’insécurité et à mettre fin à la panique au volant.

Familiarisez-vous avec le véhicule

Avant de sortir la voiture du garage, entraînez-vous aux mouvements qui ne sont pas encore naturels, mais que vous automatisez bientôt. Si vous souhaitez louer un véhicule ou avoir plus d’infos sur la bonne conduite, cliquez ici. Démarrez et arrêtez la voiture, serrez le frein de stationnement. Ajustez les rétroviseurs et apprenez à connaître tous les rétroviseurs de la voiture. Changez de vitesse, contrôlez l’embrayage, allumez les phares. Connaître le véhicule lui-même est essentiel pour une bonne conduite.

Conduisez aux côtés d’un chauffeur expérimenté

Pour gagner en confiance, rien de mieux que d’être avec un bon conducteur assis à côté de vous. Il pourra vous donner quelques conseils pendant que vous conduisez : avec quelle marche montez-vous cette pente raide ? Pouvez-vous accélérer davantage ? Que faire pour bien contrôler le volant ? Quel est le meilleur moment pour changer de voie ? Mais rappelez-vous : choisissez toujours quelqu’un avec une personnalité calme. Idéalement, la personne devrait pouvoir vous rassurer et ne pas vous rendre encore plus nerveux.

Demandez l’aide d’un professionnel

Il n’y a rien de mal à demander de l’aide lorsque les choses ne vont pas bien. Si vous pensez que, malgré vos efforts incalculables, vous avez fait très peu de progrès, alors c’est peut-être le moment de demander l’aide d’un professionnel. Aujourd’hui, il existe un certain nombre d’écoles spécialisées dans l’aide aux conducteurs qualifiés. En plus d’avoir un moniteur pour vous guider sur les sorties de rue, vous aurez accès à un accompagnement psychologique et, parfois, à une thérapie de groupe. N’oubliez pas que vous n’êtes pas seul dans ce domaine !