Comment Bodyguard lutte contre le cyber harcèlement ?

Si vous êtes un web activiste ou un partisan des réseaux sociaux, vous devez penser à protéger vos divers comptes ainsi que vos données. Ce faisant, vous luttez contre l’intrusion des hackers qui généralement utilisent ces derniers à des fins non orthodoxes. Alors, comment assurer efficacement la protection de votre système ? Le Bodyguard est l’outil idéal. Mais comment procède-t-il ? Les résultats dans cet article.

Précisions sur Bodyguard


À l’âge de 23 ans, Charles Cohen lançait en 2017 Bodyguard. Une application qui vient protéger contre les hackers. Le jeune niçois a créé cet outil dans l’intention d’éviter les harcèlements ou des injures sur le net ou les réseaux sociaux. En effet, cet outil a pour rôle d’intégrer les comptes et les débarrasser des messages indésirables. Ainsi fonctionne cette application.
À ce titre, tous les comptes sont exposés à des commentaires non courtois. Que le compte soit donc sur YouTube ou sur Twitter, il y a toujours des internautes prêts à vous envahir des messages déplacés. Mais avec l’application Bodyguard, vous êtes hors de tous ces âneries, car ils n’apparaîtront plus et seront supprimés au fur et mesurent qu’ils sont produits. En outre, elle est un outil gratuit et accessible à tout le monde. Mieux, il est sans publicité.

Fonctionnement du Bodyguard 

Comment une application peut-elle discerner des bons des mauvais messages ? Tel doit être votre interrogation à présent. Mais, retenez qu’elle dispose des algorithmes lui permettant de distinguer des commentaires d’injures et de les supprimer aussitôt. Bodyguard est donc une application de protection très performante. Pour preuve, beaucoup l’ont installé en France dès sa mise en ligne. Mieux, le nombre d’utilisateurs grandit au jour le jour.
Par ailleurs, les utilisations témoignent de son efficacité et de sa fiabilité. Et c’est ce qui incite bien d’autres internautes à l’installer sur leurs tablettes et smartphones. Mieux, cette application est plus appréciée par des politiciens.