Comment devenir bijoutier-joaillier ?

Aujourd’hui, il existe plusieurs moyens pour fabriquer des bijoux de haut de gamme comme ceux made in France. Il s’agit ici notamment de la joaillerie, un art qui s’infiltre dans la fabrication artisanale des bijoux. Lisez cet article pour en apprendre plus.

La joaillerie : qu’est-ce que c’est ?

La joaillerie est un art qui stipule la fabrication des joyaux ou des bijoux made in France par montage des pierres précieuses, des pierres fines, ornementales et des perles. En effet, les joyaux présentent une structure réalisée à partir des métaux précieux comme le platine, l’or ou encore le palladium. La spécificité de ces pièces est qu’elles sont conçues de façon unique.

Quels critères doit remplir un bijoutier-joaillier ?

Un bijoutier-joaillier est avant tout considéré comme un artisan qui use des savoir-faire artisanaux pour confectionner des pièces à valeur unique. Pour ce faire, celui-ci doit être d’abord passionné et être doté d’un esprit de créativité. Il doit être clairvoyant et très concentré face à tout travail. Aussi, il faut qu’il soit très attentif pour bien cerner le choix du client afin de lui réaliser un truc d’aussi passionnant. Avoir un excellent sens du contact et parler l’anglais couramment afin d’être apte face à n’importe quelle communication avec un client, peut aussi parfaire les critères d’un bijoutier-joaillier.
Par ailleurs, le bijoutier-joaillier peut être requis de plusieurs diplômes tels que :
• Un CAP art du bijou et du joyau et CAP arts et techniques de la bijouterie-joaillerie pour une durée de 2 ans après la classe de troisième ;
• Un brevet des métiers d’art (BMA) parcours bijouterie-joaillerie intégrée après un CAP bijouterie, pour deux années ;
• Un diplôme des métiers d’art parcourt arts du bijou et du joyau. Très recherché, ce diplôme est attribué aux bacheliers de toute catégorie confondue et dure également deux ans.