Comment les femmes peuvent-elles vite détecter le cancer de sein ?

Le cancer du sein est l'une des principales causes de décès par cancer chez les femmes de plus de 30 ans. Un diagnostic ou une prévention à temps peut donc sauver de nombreuses vies. De nombreux facteurs interviennent dans le développement du cancer du sein, mais certains changements dans votre vie peuvent réduire les risques de souffrir de cette maladie. Voici quelques moyens de détection qui peuvent vous aider.

Effectuez un auto-examen mensuel

Le cancer de sein est de nos jours beaucoup étudié en raison du nombre de morts qu’il entraine chaque année. La bonne nouvelle est que beaucoup de solutions de traitement de ce mal sont trouvées. Au nombre de ces moyens de traitement se trouve celle liée au venin d’abeille. Oui, le venin d’abeille : allez voir ceci pour en savoir plus.

Une étape très importante dans la détection précoce du cancer du sein consiste à effectuer un auto-examen des seins. Chaque femme peut le faire chez elle de manière régulière et périodique, généralement tous les mois. En effectuant l'examen régulièrement, la femme se familiarise avec la consistance habituelle de ses seins et permet de détecter plus facilement les grosseurs ou les masses.

La palpation du sein doit couvrir toute la surface de la glande jusqu'à l'aisselle. Grâce à cette routine, vous pouvez être attentif à tout changement et agir immédiatement. Vous pouvez demander des conseils à votre centre de santé sur la manière de réaliser l'auto-examen.

Examen clinique des seins

Il s'agit de l'examen des seins effectué par le personnel de santé afin d'identifier la présence de masses palpables au stade le plus précoce possible. Une personne ayant reçu une formation adéquate pour cet examen est capable d'identifier les bosses palpables, même celles mesurant un peu plus d'un centimètre.

Toute découverte significative doit faire l'objet d'une évaluation plus approfondie par mammographie ou échographie, selon les recommandations du médecin. L'examen se fait par inspection et palpation adéquate et complète du sein, y compris des aisselles.

Faire des examens complémentaires

Si nécessaire, votre médecin vous proposera des examens complémentaires, tels qu'une mammographie, une échographie, une imagerie par résonance magnétique (IRM).

Le test le plus couramment utilisé est la mammographie, une radiographie du sein qui permet d'évaluer la présence d'une maladie dans le sein, avant même qu'elle ne produise des symptômes.

Il s'agit d'une stratégie très utile pour le diagnostic précoce du cancer du sein, au point qu'elle a réussi à réduire jusqu'à 25 % le risque de décès dû à cette maladie.