Le SIREN et le SIRET : deux numéros qui définissent votre entreprise

Toute entreprise possède un certain nombre de numéros, permettant de l’identifier. Nous avons au nombre de ces numéros, le numéro SIREN, le numéro SIRET, le numéro DUNS. Ces derniers ne sont pas assez loin des autres numéros dont nous faisons usage tous les jours comme (numéro fiscal, numéro de carte d’identité, numéro de passeport). Découvrons ensemble ce que c’est que le SIREN et le SIRET, puis comment les obtenir.

Qu’est-ce que le SIREN et le SIRET ?

Le numéro SIREN (Système d’Identification du Répertoire des Entreprises) est comme la carte d’identité d’une entreprise. Elle est constituée de 9 chiffres qui lui sont attribués par l’INSEE. Ce numéro apparaît sur l’extrait k-bis pour toute société figurant dans la base de données du RCS. Le SIREN d’une entreprise demeure le même jusqu’à la fin de vie de cette dernière.
Quant au numéro SIRET (Système d’Identification du Répertoire des Établissements), sont constitués des 9 chiffres du numéro SIREN, et 5 autres chiffres qui composent le NIC (Numéro interne de Classement). Ce numéro est attribué à l’entreprise principale, ainsi qu’à ces filiales. Ce dernier peut changer en cas de déménagement de la boîte.

Comment obtenir le SIREN et le SIRET ?

Plusieurs étapes sont à suivre avant obtention d’un numéro SIREN ou d’un ou de plusieurs numéros SIRET. En effet, le chef d’entreprise doit dans un premier temps faire immatriculer sa société, et tous les autres enseignes qu’il porte ou s’il est indépendant, son activité principale et ceux secondaires. Ensuite, il prend contact avec le CFE (Centre de Formalités des Entreprises) pour la déclaration de son chiffre d’affaires. Le CFE quant à lui fait toutes les démarches nécessaires auprès de l’INSEE. Et c’est à l’INSEE d’envoyer le certificat d’inscription au SIRENE. L’INSEE envoie le SIREN et le SIRET ainsi que quelques autres numéros au chef d’entreprise après que l’immatriculation soit effective.