Quelles sont les habitudes de vie à adopter pour éviter le cancer de la prostate ?

Le cancer de la prostate est un phénomène récurrent chez beaucoup d’hommes à partir de 45 ans. S’il n’est pas vite détecté, il peut entraîner l’ablation de la prostate. Il existe cependant de nombreuses astuces pour le prévenir. Découvrons ensemble quelques astuces pour prévenir le cancer de la prostate.

Cancer de la prostate : quels sont les facteurs de risque ?

Le cancer de la prostate est une tumeur maligne qui se caractérise par la formation d’un amas de cellules cancéreuses. Ces dernières peuvent envahir et détruire les tissus environnants. Ce type de cancer entraîne généralement l'ablation de la prostate.

Plusieurs facteurs sont à l’origine du cancer de la prostate. Nous avons entre autres l’âge, les antécédents familiaux, l’excès de poids ou l’obésité. À cela, s’ajoute la consommation d’aliments riches en matières grasses et les régimes alimentaires basés sur la consommation de viande rouge. Être d’origine africaine constitue également un facteur de risque.

Comment le prévenir ?

Pour prévenir le cancer de la prostate, vous devez adopter une bonne hygiène de vie. Faites un minimum de 30 à 60 minutes d’activité physique au moins 3 à 4 fois par semaine. La marche est également un bon type de sport. Choisissez de marcher pour aller faire vos courses. Soyez actif et faites des activités physiques, sauf en cas de contre-indication.

Du point de vue alimentation, optez pour des repas riches en lycopène et en sélénium. Ces nutriments se trouvent dans les noix, la levure de bière, les poissons et les fruits de mer. Les aliments contenants de la vitamine E et un apport important en légumineuse sont à privilégier. Les noisettes, les amandes, les légumes, les huiles végétales et le jaune d’œuf en contiennent suffisamment. N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin.

Notons que vous devez faire votre dépistage chaque année si vous êtes âgée de 50 à 75 ans. Ce dépistage comprend le dosage du taux de PSA et le toucher rectal. En cas d’antécédents familiaux ou si vous êtes d’origine africaine, le dépistage est conseillé à partir de 45 ans. Par ailleurs, avoir une vie sexuelle intense diminue le risque de cancer de la prostate. Éjaculer plus de cinq fois par semaine réduirait d’un tiers le risque de développer un cancer de la prostate.