Quels sont les facteurs qui agissent sur le taux de change ?

La valeur d’une devise s’évalue en fonction de son taux de change par rapport à une autre. Mais le taux de change en ce qui le concerne s’apprécie à base de plusieurs facteurs qui agissent automatiquement sur la caisse économique d’un pays. C’est donc pour cette raison que les autorités monétaires ainsi que les investisseurs ont toujours un vibrant regard sur l’élément. Voici pour vous les facteurs influents du taux de change.

L’accroissement économique

Quand le PIB (produit intérieur brut) est en hausse, c’est synonyme que l’économie du pays en question est en bonne santé. Ce fait se réalise lorsque la plupart des secteurs économiques présentent d’excellents chiffres d’affaires. Et cela attire bien évidemment les investisseurs qui cherchent tout de même à profiter du taux élevé. Ainsi, les devises de ce pays s’achètent et se vendent aux économies ayant une croissance faible. Dans ce cas, cette nation bénéficie de la progression du taux de change sur le marché des finances.

La progression de la dette publique

Si votre pays prend des engagements avec partenaires financiers, sachez que vous avez de dette publique. En effet, faire des emprunts n’est aucunement un mauvais acte, néanmoins sa destination retient beaucoup plus l’attention des partenaires. Cependant, si l’argent emprunté est voué à l’investissement, l’investisseur se rassure et se sent plus en confiance. Par contre, si les sous empruntés doivent rembourser une dette antérieure, le doute plane chez les partenaires financiers.
De plus, l’évaluation de la dette est liée au PIB. Si la dette publique d’un pays est en hausse, les partenaires douteront très fort de sa capacité de rembourser. Et ce doute peut entraîner une inflation.

L’inflation

Généralement, l’inflation nuire le taux de change des pays. Alors, lorsqu’elle se présente, le mieux est de le combattre le plus tôt possible. Il est vrai que quand celle-ci est dans une position d’infériorité, la hausse des intérêts de la dette publique reste décroissante. En revanche, l’économie est dans une récession lorsqu’elle est élevée.