Tout savoir sur l’adoption plénière et ses effets

Saviez-vous qu'il existe plusieurs types d'adoption ? Chacune d'entre elles a ses propres particularités, qui peuvent influer sur les exigences, le coût et la durée du processus. Au nombre de celles-ci, l’adoption plénière. C'est pourquoi il est important, si vous envisagez d'adopter, d’en connaître toutes les modalités avant de vous lancer.

Adoption plénière : comment la définir ?

Cette adoption est réalisée lorsque l'adopté crée un lien juridique avec les parents de l'adoptant, comme s'il était en fait un descendant de sang de l'adoptant. De cette manière tous les membres de la famille auront aussi le devoir de soutenir l’adopté en cas de décès de l’adoptant. De même, en cas de décès des grands-parents, les oncles et tantes, au nom des parents adoptifs, l’adopté aura le droit de recevoir l'héritage comme vous pouvez le voir en cliquant : https://ppk-sav.ch/.

Pour une adoption plénière, les parents adoptifs doivent être un homme et une femme mariés l'un à l'autre depuis au moins cinq ans, vivant ensemble, bien équilibrés, de bonne moralité. Ils doivent également être sans enfants et disposant de moyens suffisants pour subvenir aux  besoins de l’adopté et à son éducation.

Pour les enfants dont les parents sont décédés, le consentement doit être donné par les personnes qui détiennent légalement l'autorité parentale. Dans le cas d'enfants abandonnés, ce consentement est donné par l'État.

Quels sont les effets de l’adoption plénière ?

Lors des adoptions simples, le système juridique n'est pas toujours favorable aux enfants adoptés, mais le droit de la famille a tendance à homogénéiser leurs droits avec ceux des enfants "naturels".

La sentence d'adoption plénière constitue un nouvel état civil et est irrévocable, où elle confère à l'adopté les noms de famille des adoptants et les mêmes droits, obligations et parenté que la filiation par le sang. Il affecte également aux adoptants les mêmes droits et obligations que la consanguinité et l'affinité. L’adoption plénière renforce donc aussi bien les liens de parenté que les liens juridiques.

L'une des caractéristiques les plus remarquables de l'adoption plénière est qu'elle éteint les liens juridiques avec la famille d'origine (à l'exception des empêchements au mariage).