Zoom sur le candaulisme

Avec le développement d’internet, le candaulisme prend de l’ampleur et est aujourd’hui de plus en plus connue à travers le monde. Croyez-le ou non, c'est une pratique qui a des siècles d'histoire et qui est représentée dans des peintures et des illustrations d'artistes. Cet article apporte davantage d’éclaircissements.

Le candaulisme : comment le définir ?

Le candaulisme est un terme qui désigne l'impulsion psychologique d'une personne à exposer son partenaire sexuel ou des images de lui à d'autres personnes dans un but de gratification érotique. Dans une variante, le candaulisme, le sujet obtient une gratification sexuelle en forçant son partenaire à s'exposer sexuellement, à se déshabiller ou à accomplir des actes sexuels avec une autre personne. Pour entrer en contacts avec des personnes ayant les même besoin, les candaulistes ont recours à des forums. Voici publié ici, les critères de choix d’un forum de candaulisme.
Parfois, ce comportement est poussé jusqu'à permettre le développement d'une relation sexuelle, une pratique définie comme le triolisme d'échange de partenaires. Dans certains cas, la relation évolue vers une union stable entre les trois personnes, appelée "ménage à trois". Contrairement au candaulisme, au triolisme, aux orgies et aux autres formes de sexe en groupe, les deux partenaires sont sexuellement actifs dans les relations sexuelles avec des tiers. Il s'agit en outre d'une paraphilie associée à l'obtention d'un plaisir sadomasochiste en présentant un partenaire nu en direct, en photos ou en vidéos.

Le candaulisme est-il punissable ?

Le candaulisme est regroupé parmi les troubles du comportement sexuel en ce qui concerne l'objet avec lequel le plaisir érotique est obtenu. Pour que cet acte soit punissable, il faut qu'il soit commis sans l'acceptation ou le consentement du partenaire. Par cela on entend une exhibition par des moyens de violence ou de contrainte ou avec l'utilisation de moyens frauduleux ou de substances narcotiques ou excitantes. Lorsque cela arrive le partenaire est en mesure d’enclencher une procédure judiciaire auprès des autorités compétentes.